ARTICLE

L'Itw de Guillaume Debayeux

L'Itw de Guillaume Debayeux

Le gardien des Reds répond à nos questions
Interview et propos recueillis par Florent Capitaine

Guillaume Debayeux ou Guillaume « Decognieux » pour les intimes et pour nos amis de la presse de la manche à 23ans, il est né le 6 mars 1991. Il est actuellement en 2ème années de Master à l'UFR Staps de Caen. Spécialiste de la fameuse « peau de pêche » et actionnaire majoritaire de la « mir citron » il nous vient tout droit de l'AJ Saint Hilaire Petitville. Séducteur dans l'âme, il détient le record du nombre d'heure passée sur le podium du Kissing Club en enchaînant les mouvements de danse fulgurante... Aujourd'hui, Guillaume va se prêter au jeu de l'interview... et vous n'allez pas être déçu.


1/ Salut Guillaume, peux tu te présenter aux différents licenciés du club afin qu'ils se familiarisent un peu plus avec toi ?
Guillaume Debayeux : "Alors même si la réponse est dans la question, je m'appelle Guillaume j'ai 23 et je vais entamer (logiquement) ma dernière année en tant qu'étudiant en master 2 STAPS dans le but de devenir professeur d'EPS. Je suis gardien depuis mes débuts de footballer amateur puisque lorsqu'on arrive pas trop a jouer au ballon avec ses pieds c'est toujours plus facile de se servir de ses mains. (même si je ne suis pas toujours habile avec mes mains pour autant) Donc j'ai réalisé mes premières boulettes dans le grand club d'Isigny sur Mer avant d’arrêter à l'age de 15ans car l'effectif était devenu insuffisant pour monter une équipe mais également pour me consacrer pleinement a l'apprentissage du latin. J'ai repris par la suite à St Hilaire Petitvillle en troisième année de moins de 18 aux côtés de Nico Bachelet. J'ai par la suite joué 4 saisons en tant que Senior dans ce club voisin avant de rejoindre le CSC la saison passée "

2/ Après une saison forte en émotion et une montée avec l'équipe réserve en PH, peux tu nous livrer tes sensations quant à ta première saison au CSC ?

GD : "Que dire si ce n'est que cette saison fut exceptionnelle. J'ai quitté St Hilaire avec un certain pincement au cœur puisque je quittais mes coéquipiers sur une montée et pour jouer a un niveau équivalent. Je ne regrette cependant pas ce choix car malgré tout ce que l'on peut entendre le CSC est un club très familial et avec une superbe ambiance. J'ai donc retrouvé des amis avec qui j'ai pu jouer et délirer mais également faire de nouvelles connaissances. Les infrastructures comme les entraînements sont au top et m'ont permis de progresser. (même si ça m'arrive encore de découper des joueurs dans mes sorties aériennes) En B l'ambiance a été top toute la saison et avec un parcours comme celui que nous avons eu je ne peux qu’espérer refaire trembler les vestiaires cette saison avec le "chant de victoire" de notre coach Nico. "

3/ Quelles sont tes nouveaux objectifs en cette nouvelle année 2014/2015 ?
GD : "Mes objectifs cette saison seront de donner le maximum pour répondre aux objectifs du club, à savoir se maintenir et ce pour chacune des 4 équipes cette saison. Sur un plan plus personnel continuer de progresser pour devenir un véritable "sssssat" comme Katou et jouer mes premiers matchs au niveau ligue. En parallèle du foot décrocher mon CAPEPS qui me permettra enfin d'entrer dans la vie active. "

4/ Quel est ton meilleur souvenir au club ? Dans toutes tes années foot en générale ?

GD : "Difficile de parler d'un souvenir particulier puisqu'ils sont nombreux aussi bien sur le terrain qu'en dehors. Je pourrais parler de la danse des talons fesses de notre ami corniche a Route 66 ou encore du jour ou nous avons été assurés de monter en PH mais le celui qui m'a peu être le plus marqué est la victoire a Sourdeval en coupe des réserves. Nous avons été mené 1-0 après une passe décisive de M.Lelandais a l'attaquant de Sourdeval. On a donc pris une sacré soufflante dans le vestiaire a la mi temps. De mon côté j'avais un pack de bière dans mon sac pour fêter mon anniversaire et j'espérais sincèrement gagner pour que mon sac soit beaucoup moins lourd en repartant du stade qu'à l'aller. Notre captain' Math égalise 2min avant la fin et on s'impose au tir au but. C'est donc on victoire à l'arrache, celles qu'on apprécie toujours plus et qu'on a pu arroser dans le vestiaire. "


5/ Pas mal de personnes ont remarqué que tu trouvais n'importe quel moyen et excuse pour te mettre torse nu afin de montrer ton pseudo « corps d'athlète », qu'as tu à répondre à ces personnes ?
GD : "Alors là, je te trouve sévère sur le pseudo corps d'athlète. Je sais que je ne suis pas encore au niveau de charrette mais je pensais avoir fait des efforts. Sinon je dirai que c'est simplement de la jalousie puisque les "pas mal de personnes" se résument au nom de Flo Capitaine. Comme ce charmant jeune homme a la coupe de cheveux pour le moins atypique a un corps qui ressemble a une planche a pain c'est normal qu'il veuille me chambrer pour ne pas que je lui montre trop le mien. "

6/ Un dossier sur une personne du club que tu pourrais partager avec l'ensemble des licenciées ?

GD : "Je ne balancerais aucun dossier pour le coup. J'ai pourtant quelques dossier et pas des moindre mais je pense que beaucoup de personnes ont des dossiers sur moi donc pour éviter toutes représailles je me tairai. Et puis comme ca je les garde sous la main si jamais je devais être amené a me venger un jour"

7/ Des surnoms ?
GD : "J'ai en effet quelques surnoms certains a la hauteur de mes performances. Si vous entendez donc quelqu'un crier "peau de pêche" ou encore "mir citron" c'est sûrement parce qu'il s'adresse à moi . J'ai hérité aussi du superbe surnom de "Decogneux" grâce au rédacteur de la Presse de la Manche. "

8/ Un dernier mot pour la fin ?
GD : "Ça sera plus qu'un mot. Alors a l'heure a laquelle j'écris cette réponse je vous vois déjà en train de me chambrer suite a cette interview. Sinon je souhaite que le club réalise cette année encore une saison exceptionnelle pour que le club house soit toujours animé par la bonne humeur !"



Le point qui tombe Pilpoil
Pour ma part, je dirais que Guillaume a plutôt le profil d'un conquérant et n'est pas venu chez nous pour faire tapisserie ... Debayeux (désolé mon Guigui on ne te l'a jamais faite celle-là ? je sors, je quitte le socle de chambreur émérite car je ne suis plus à la hauteur là, place aux jeunes bordel de sucette - Seb El Pilpoil)

Dernièrement

Interviews
Rencontre avec Tony Lambard
Interviews
l'ITW de not' JB
Interviews
L'ITW de Christian Deméautis
Interviews
L'Itw de Guillaume Debayeux
Interviews
l'Itw de Robin Tirel
Interviews
l'Itw de Yannick Noël